Les arbres et les plantes du golf

Ce qui est agréable avec le golf, c’est que même si on joue mal, au moins on est dehors en train de marcher dans la nature avec des amis.

Et on a donc aussi une occasion unique de découvrir les oiseaux, plantes, fleurs, fruits et des centaines d’arbres qui t’entourent!

Voici des plantes que l’on peut croiser au golf de Kinshasa.

Figuier des pagodes (Pipal, Sacred Ficus)

« Le ficus religiosa ou figuier des pagodes ou Pipal est une espèce de figuier originaire du sous-continent indien et d’Indochine qui appartient aux Moracées, la famille des figuiers ou des mûriers. Il est également connu sous le nom d’arbre bodhi, d’arbre pippala, d’arbre peepul, d’arbre peepal, d’arbre pipal ou d’arbre ashvattha (en Inde et au Népal).

Le figuier des pagodes est considérée comme ayant une signification religieuse dans trois grandes religions originaires du sous-continent indien, l’hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

Les ascètes hindous et jaïns considèrent l’espèce comme sacrée et méditent souvent sous elle. C’est l’arbre sous lequel Gautama Bouddha aurait atteint l’illumination. Le figuier des pagodes est l’arbre d’état des états indiens d’Odisha et d’Haryana. » Wikipedia

Ceiba Pentandra (Arbre kapok)

Arbre Kapok (3 mai 2022)

« Ceiba pentandra est un arbre tropical de l’ordre des Malvales et de la famille des Malvaceae (précédemment mis en place dans la famille des Bombacaceae), originaire du Mexique, d’Amérique centrale et des Caraïbes, du nord de l’Amérique du Sud et (comme la variété C. pentandra var guineensis) d’Afrique de l’Ouest . Une variété un peu plus petite a été introduite en Asie du Sud et du Sud-Est, où elle est cultivée.

Racines de l’arbre Kapok avant le départ du trou 3

L’arbre et les peluches ressemblant à du coton obtenues à partir de ses gousses sont communément connus en anglais sous le nom de kapok, un nom dérivé du malais qui s’appliquait à l’origine à Bombax ceiba, originaire d’Asie tropicale.

Dans les pays hispanophones, l’arbre est communément appelé « ceiba« .

L’arbre est cultivé pour sa fibre de graine ressemblant à du coton, en particulier en Asie du Sud-Est, et est également connu sous le nom de coton de Java, de kapok de Java, de coton de soie ou de samauma. » Wikipedia

Il y a même un livre pour enfants sur l’arbre kapok! (Lien). C’est l’histoire d’un homme qui commence à abattre un grand kapokier dans la forêt tropicale. Épuisé par ses travaux, il pose sa hache et se repose, mais pendant qu’il dort, les animaux qui vivent dans l’arbre viennent le supplier de ne pas détruire leur monde.

Orme rouge (Slippery elm)

Orme rouge, trou 1

« Ulmus rubra, l’orme rouge, est une espèce d’orme originaire de l’est de l’Amérique du Nord, allant du sud-est du Dakota du Nord, à l’est du Maine et du sud du Québec, du sud à l’extrême nord de la Floride et de l’ouest à l’est du Texas, où il prospère dans les hautes terres humides, bien que il poussera également dans des sols secs et intermédiaires.

D’autres noms communs incluent l’orme rouge, l’orme gris, l’orme mou, l’orignal d’orignal et l’orme indien.

L’arbre a été nommé pour la première fois dans le cadre d’Ulmus americana en 1753, mais identifié comme une espèce distincte, Ulmus rubra, en 1793 par le botaniste de Pennsylvanie Gotthilf Muhlenberg.

Le nom un peu plus tardif U. fulva, publié par le botaniste français André Michaux en 1803, est encore largement utilisé dans les informations sur les compléments alimentaires et les médecines alternatives.

L’espèce ressemble superficiellement à l’orme d’Amérique (U. americana), mais est plus étroitement liée à l’orme wych européen (U. glabra), qui a une structure de fleur très similaire, bien qu’il n’y ait pas de pubescence sur la graine. U. rubra a été introduit en Europe en 1830. » Wikipedia

Orme rouge, vue du bas

Figuier à caoutchouc

« Ficus elastica, le figuier à caoutchouc, l’hévéa, ou l’hévéa indien, est une espèce de plante à fleurs de la famille des Moracées, originaire des régions orientales de l’Asie du Sud et de l’Asie du Sud-Est. Il s’est naturalisé au Sri Lanka, aux Antilles et dans l’État américain de Floride. » Wikipedia

Manguier

Manguier au trou 2

« Le manguier (Mangifera indica L.) est un arbre de la famille des Anacardiaceae, originaire d’Asie méridionale, largement cultivé dans les pays tropicaux pour son fruit, la mangue. C’est probablement, avec le palmier-dattier, l’un des arbres fruitiers les plus anciennement cultivés. » Wikipedia

Flamboyant, Delonix Regia

Flamboyant

« Flamboyant est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains arbres de la familledes Caesalpiniaceae. Par extension le nom de flamboyant peut aussi référer à d’autres arbres à fleurs rouges.

Les flamboyants sont des arbres d’origine tropicale. » Wikipedia

« Delonix regia est une espèce de plante à fleurs de la famille des fèves Fabaceae, sous-famille Caesalpinioideae originaire de Madagascar. Elle est connue pour ses feuilles ressemblant à des fougères et ses fleurs flamboyantes rouge orangé pendant l’été. Dans de nombreuses régions tropicales du monde, elle est cultivée comme arbre d’ornement, on lui donne le nom de poinciana royal, flamboyant, flamme de la forêt ou flamboyant (l’une des nombreuses espèces qui portent ce nom).

Cette espèce était auparavant placée dans le genre Poinciana, du nom de Phillippe de Longvilliers de Poincy, gouverneur de Saint-Christophe (Saint-Kitts) au XVIIe siècle. C’est une légumineuse non nodulante. » Wikipedia

Arbre aux orchidées de Hong Kong

Arbre à orchidées de Hong Kong

Bauhinia blakeana ou Arbre à orchidées de Hong Kong est un arbre sempervirent (toujours vert) du genre Bauhinia, avec de larges feuilles épaisses et des fleurs d’un rouge violâtre. L’arbre fleurit de début novembre à fin mars. Ses fleurs odorantes violettes à cinq pétales, ressemblant à celles de l’orchidée, font généralement entre 10 et 15 centimètres de diamètre. Cette fleur est l’emblème officiel de Hong Kong.

Le fait que la plante soit généralement stérile (elle ne produit pas de graines) a amené à penser qu’elle pourrait être d’origine hybride, probablement issue du Bauhinia variegata et du Bauhinia purpurea, quoique la question soit encore débattue.

Les missionnaires français de la maison de Béthanie à Hong Kong ont été les premiers à avoir observé et cultivé cette plante dans les années 1880.

La première description de l’arbre fut publiée en 1908 par Stephen Troyte Dunn (1868-1938), qui l’assigna au genre Bauhinia et le nomma d’après Sir Henry Blake, gouverneur de Hong Kong de 1889 à 1903.

Sir Henry Blake avait découvert le Bauhinia blakeane près des ruines d’une maison sur le rivage de l’île de Hong Kong, près de Pok Fu Lam et en avait fait part aux missionnaires français qui l’avait déjà observé près du Mount Davis.

Le Bauhinia blakeana fut adopté comme l’emblème de Hong Kong en 1965.

Depuis 1997, la fleur apparaît sur le drapeau de Hong Kong et sur sa monnaie (depuis 1993). Il est également l’arbre emblématique de Zhuhai. » Wikipedia

Lilas des Indes

Lila des indes

« Lagerstroemia speciosa (ou lilas des Indes) est une espèce d’arbres de la famille des Lythraceae. (myrte de crêpe géant, myrte de crêpe de la reine, plante banabá)

Elle est originaire d’Asie tropicale : ChineIndeCambodgeBirmanieThaïlandeViêt NamIndonésieMalaisie et Philippines.

Elle est utilisé comme arbre ornemental en particulier dans les jardins et est cultivé ailleurs dans le monde. On la trouve souvent en bordure d’avenue dans les grandes villes d’Asie du Sud-Est.

Ce sont des arbres qui atteignent facilement 7 mètres de haut, et parfois même, bien que sa croissance soit lente, jusqu’à 30 mètres de haut. » Wikipedia (FR)

« Les feuilles du banabá et d’autres parties sont largement utilisées aux Philippines, à Taïwan et au Japon comme préparation de thé. L’herbe de banabá est l’une des 69 plantes médicinales promues par le ministère philippin de la santé (DOH). Au Vietnam, les jeunes feuilles de la plante sont consommées comme légumes, et ses vieilles feuilles et ses fruits mûrs sont utilisés en médecine traditionnelle pour réduire le glucose dans le sang.

Les graines ont des propriétés narcotiques. » Wikipedia (EN)

Sang des Ashantis

Sang des Ashantis

« Mussaenda erythrophylla, communément appelé Sang des Ashantis, buisson de couleur rouge et cornouiller tropical, est un arbuste à feuilles persistantes d’Afrique de l’Ouest.

Les bractées de l’arbuste peuvent avoir différentes nuances, y compris le rouge, le rose, le blanc, le rose pâle ou certains mélanges.

Mussaenda erythrophylla pousse mieux dans les zones chaudement tempérées ou subtropicales et est semi-caduque dans les régions plus froides.

Dans son habitat naturel, l’arbuste peut grimper jusqu’à 10 m (33 pi), mais il reste compact en culture. Les fleurs en forme d’étoile de l’arbuste mesurent 10 mm (0,39 po) de diamètre et ont un seul sépale modifié.

Les chenilles du commandant (Limenitis procris), un papillon aux pieds en brosse, utilisent cette espèce comme plan alimentaire. » Wikipedia

Et pleins d’autres!

Utilisez l’application « PictureThis! » ou une autre similaire pour identifier par vous même les plantes du golf de Kinshasa et partagez-les sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :